L'échange Intersel se fait selon des accords pris avec d'autres SELs.

Voici l'ébauche des premiers principes en cours de discussion avec Selimar. Pour plus de compréhension, nous allons nous placer du point de vue d'un adhérent appartenant au SEL A.

Pour que des échanges Intersel existent, le SEL A et le SEL B doivent être d'accord. Chaque SEL ouvre un compte au nom de l'autre SEL dan son logiciel. (Ex : A ouvre un compte au nom de B dans ses livres )

Ce compte, grâce aux identifiants et mot de passe permettra au SEL B de consulter le catalogue du SEL A.

Les adhérents consultent les annonces. Si un échange les intéresse, ils contactent le responsable des échanges Intersel de leur SEL qui leur communiquera les coordonnées de la personne.

Imaginons un échange entre le membre a du SEL A et le membre b du SEL B. Une fois l'échange réalisé le membre a remet un exemplaire du bon d'échange à son SEL A. Celui-ci enregistre la transaction entre le membre a et le compte du SEL B.

Le membre b remet un exemplaire du bon d'échange à son SEL B. Celui-ci enregistre la transaction entre le membre b et le compte du SEL A. Ceci fait que les comptes des SEL A et B ont enregistré l'un un débit et l'autre un crédit pour le même montant. On dit que ce sont des comptes miroir.

Le SEL A peut vérifier le solde de son compte SEL A chez le SEL B (car il a accès avec son identifiant) avec le solde du compte du SEL B chez luii. Les deux soldes doivent être de même montant et de sens inverse (débit si l'autre est créditeur et inversement).